20 avril 2011 — 18 pc pour le projet “INITIATIC” développé au Congo-Brazza.

Classé dans : Projets finalisés

Le projet a pour but de favoriser l’insertion socio-professionnelle de jeunes désoeuvrés du quartier enclavé de M’FILOU à Brazzaville (Congo).
M’FILOU est un quartier enclavé situé dans le 7ème arrondissement de Brazzaville.
Une seule voie praticable relie M’FILOU au reste de la ville de Brazzaville. Cette seule voie est impraticable (à pied ou en transport) pendant la saison des pluies.
En plus de son enclavement, M’FILOU est aussi un quartier insalubre et ayant des problèmes  d’approvisionnement en eau potable. Les habitants de M’FILOU sont en majorité des familles modestes. En termes de structures éducatives, M’FILOU compte 1 lycée, 2 collèges et 3 écoles primaires.

Equipe à Bussy-Saint-Georges (Paris) : Association SoliEspoir : Solidarité Espoir est une association humanitaire de la loi 1901 créée en Décembre 2006 par des étudiants congolais soucieux d’apporter leur contribution au développement des pays émergents.

L’action de Solidarité Espoir se décline en 3 axes :

  • Favoriser l’accès à l’éducation des populations
  • Favoriser l’accès à l’outil informatique
  • Améliorer l’insertion professionnelle des jeunes.

Equipe à Brazzaville : Centre Informatique Père Marc Tanoh (CIPMT)
Le Centre de formation en informatique Père Marc Tanoh voit le jour en 1999, sous l’initiative du père Marc Tanoh, prêtre de la congrégation des fils de la charité, qui voit beaucoup jeunes de Mfilou manquer d’emploi par manque de connaissances de l’outil informatique. Très vite, une initiative prend corps dans le but d’aider ces jeunes diplômés et sans emplois, pour mieux appréhender le marché du travail.
Actions :

  • augmentation de la capacité de formation du centre CIPMT (par la mise à disposition du matériel informatique)
  • amélioration du plan de formation du centre CIPMT (par la formation des formateurs)
  • formation de 50 jeunes adultes (18-30 ans).

SISF a fourni 18 PC pour ce projet

13 avril 2011 — 50 pc pour l’Institut Technique SALAMA à Lubumbashi-RDCongo

Classé dans : Projets finalisés

L’Institut Technique SALAMA est une école technique officielle dont la gestion est confiée aux salésiens de Don Bosco pour la formation technique et professionnelle des jeunes gens âgés de 12 à 18 ans. Il comprend cette année 1600 élèves répartis en six sections techniques (Electricité industrielle, Electronique Générale, Imprimerie, Mécanique Automobile (cycle long et cycle court), Mécanique générale et Mécanique Machines Outils) ; et les premières  années de secondaire général..
128 Professeurs y assurent des cours généraux et techniques. Au vu des conditions socio-politiques que connaissent nos jeunes apprenants, l’école a bénéficié de la  construction d’un bâtiment à trois salles de classe pour l’apprentissage de l’informatique par la bienveillance de Monsieur le Gouverneur de province ; mais l’outil informatique  manque. SISF a fourni 50 PC.
Historique : L’école a commencé en 1955 et pendant très longtemps a bénéficié de l’appui de la coopération technique belge, mais depuis la zaïrisation de Mobutu, elle n’a eu d’autres soutien que l’aide ponctuelle de la congrégation salésienne.
Mais depuis 2008 et cela pendant trois ans, l’Institut Technique Salama a un projet de formation avec ACTEC (ONG Belge)  pour le renforcement de capacité des enseignants et la réhabilitation de certains équipements techniques d’apprentissage.

13 avril 2011 — 35 ordinateurs pour une école à Kinshasa-RDCongo

Classé dans : Projets finalisés

Le lycée Bolingani organise une section commerciale informatique.  L’équipement en ordinateurs dont il dispose est insuffisant pour donner le cours d’informatique à 200 élèves et pour que chaque élève soit devant un écran pour bien suivre le cours.

SISF a fourni 35 PC

13 avril 2011 — 17 ordinateurs pour les soeurs Franciscaines Stigmatines à Kinshasa-RDCongo

Classé dans : Projets finalisés

La congrégation des soeurs Franciscaines Stigmatines est une institution religieuse de droit pontifical. Elle oeuvre dans les provinces de Kinshasa et du Kasaï oriental depuis 1980. La congrégation s’occupe spécialement de l’enseignement et des soins des malades. Ainsi, les soeurs sont présentes dans les écoles, les hôpitaux, les foyers sociaux. A travers la fondation d’écoles et de lieux de formation pour adultes, les soeurs agissent comme de véritables agents de changement, en favorisant l’éducation des jeunes enfants défavorisés, l’avancement de la condition féminine ainsi que l’amélioratation des soins de santé de la population défavorisée. Dans son idéal de vie sociale, les soeurs Franciscaines Stigmatines cherchent à donner à la jeunesse une formation intégrale dans les écoles. C’est ainsi que les soeurs dirigent à Kinshasa depuis 2006 le collège Anna Fiorelli qui a une capacité d’accueil de plus de 450 élèves (filles et garçons). Avec l’appui de Manos Unidas, un organisme espagnol, elles viennent  d’amenager trois locaux pour l’apprentissage de l’ordinateur au profit des élèves, ce qui leur permettra d’accéder aux nouvelles technologies, mais les matériels posent un problème pour faciliter cette apprentissage.

SISF a fourni 17 PC.

6 avril 2011 — 17 ordinateurs pour l’association “Bana Matadi Action” en Belgique et à Matadi-RDCongo

Classé dans : Projets finalisés

Nous retranscrivons la demande de l’association :

“La cible d’actions de l’association est surtout la ville de Matadi, ensuite  les environs et Kinshasa.
Nous avons travaillé en partenariat avec des ONG locales, des écoles primaires et secondaires et le centre de l’hôtellerie, des cabinets d’avocats ; le gouvernorat, les départements privés et d’état, etc…
Mais nous pensons aussi faire des actions et distributions aux environs de Matadi  en faveur des écoles missionnaires rurales, officielles, supérieures et universitaires  telles que : à Inga, Nsanda, Tshela, Boma, Moanda, Songololo, Kimpese, Luozi, Tumba Lukala, Mbanza-ngungu, Kisantu, Madimba…”

5 avril 2011–10 ordinateurs pour la “Maison Haute Pierre et l’Horizon” de l’asbl “Institut N.D.de Lourdes” à Yvoir, Belgique.

Classé dans : Projets finalisés

Cette association possède deux Services d’Accueil et d’Aide Educative à Anhée et Bois-de-Villers dépendants de l’”Institut Public de Protection de la Jeunesse” (IPPJ).
Ces services accueillent 36 enfant âgés de 2,5 ans à 18 ans.
Dans le cadre de leurs missions éducatives, il semble primordial d’éviter la fracture numérique auprès des jeunes qui  sont confiés par la “Direction Générale de l’Aide à la Jeunesse” (DGAJ) et les “Services de la Protection de la Jeunesse” (SPPJ).
L’association se doit de familiariser les jeunes aux nouvelles technologies et leur permettre de s’en servir pour élaborer des travaux de présentations pour l’école, des recherches documentaires ou dans leur insertion sociale (recherche de logement, recherche de formation ou d’emploi) à leur sortie.
Il paraît également important de pouvoir de familiariser les plus jeunes à l’environnement informatique et son vocabulaire spécifique par des moyens ludiques (jeux, programmes d’entraînement au français, aux mathématiques, ….)
Afin de pouvoir répondre de manière optimale aux besoins, SISF a fourni 10 ordinateurs .