15-12-2010 - 7 ordinateurs pour le Sénégal

Classé dans : Projets finalisés

Historique :
L’Association “Actions-Toubacouta-Sénégal” en abrégé “ATS” mène depuis 2002, une série d’actions axées essentiellement sur la fourniture de matériel médical. Dans cette perspective, l’Association a effectué :
- Des envois réguliers de médicaments et de matériel médical pour le dispensaire et la maternité ;
- L’envoi d’une ambulance et de deux cars ;
- La distribution d’eau lors de la sécheresse de 2006
- La caravane de l’espérance de Dakar à Toubacouta qui a consisté en des soins médicaux et consultations médicales gratuites en faveur des populations en 2008 ;
- Une campagne préventive contre le choléra par la distribution d’eau de javel et de savon.
- En dehors du domaine de la santé, l’ATS a favorisé l’organisation d’une tournée promotionnelle de la troupe de danses traditionnelles Madi-Mado, en Belgique et en France en 2002.
ATS a également mis sur pied en 2003 un projet d’assainissement et de gestion des ordures ménagères dans le village de Toubacouta, ce projet est actuellement revisité.

Le projet en cours concerne la fourniture de deux ordinateurs destinés à la traduction de la bd Tintin et le secret de la licorne en Wolof et en Bambara, ainsi que l’acheminement de deux containers au village de Galoya (Nord-Est du Sénégal) pour équiper un nouvel hôpital : matériel médical et de bureau.
Pour celui-ci, SISF fourni 5 ordinateurs qui seront transportés en container par camion et bateau jusqu’à Dakar.

Le projet “Malem-Auder”(voir article du 19 juillet 2010 ) également suivi par SISF a pu profiter de la logistique de cette association pour acheminer son matériel : voilà une collaboration tout providentielle!

11 décembre 2010 –20pc pour deux écoles de la banlieue de Kinshasa-RDCongo via l’association Bokasi de Bruxelles.

Classé dans : Projets finalisés

L’Aide à l’Enfance Défavorisée (AED) est partenaire de l’association Bokasi Asbl de Belgique. Elle a pour objectif la réinsertion sociale des enfants en situation difficile, c’est-à-dire ceux ayant moins de chance que les autres dans la vie.

Pour réaliser cet objet, l’A.E.D. dispose de 8 centres dont 3 s’occupent de la prise en charge psychosociale des filles et des garçons, et 5 se chargent de la formation et apprentissage professionnel des enfants défavorisés.

L’A.E.D. a également plusieurs autres services de rue (3 dispensaires, service social scolaire…) qui oeuvrent en faveur de ces enfants et jeunes marginalisés. Par ses différents centres et services l’action, de l’A.E.D. touche par an plus de 1.680 enfants et jeunes qui bénéficient de l’accompagnement psycho - socio - éducatif (écoute, entretien, alphabétisation, scolarisation, rattrapage scolaire, réunification familiale, hébergement transitoire, abri nocturne, soins médicaux, références, hospitalisation, alimentation, formation professionnelle…, le tout gratuitement.