Conséquences de la catastrophe de Haïti pour un projet de SISF

Classé dans : Evénements

En 2009, SISF avait fourni trois pc à l’association d’Irène Belle de Waterloo. Après le tremblement de terre, ces pc ont été détruits.
Irène est venue à notre atelier, rencontrer toute l’équipe pour lui partager ses épreuves et ses projets et nous faire un bref commentaire de la situation après le cataclysme. Elle reste optimiste et pleine d’imagination pour tirer ses amis de cette situation pénible. …Nous lui souhaitons bonne réussite.

40 pc pour le projet AISK (Appui Informatique Scientifique Kikwit)-RDC

Classé dans : Projets finalisés

Ce projet consiste à équiper en informatique plusieurs écoles de la région de Kikwit : voir notre rubrique événements.

Quatre ordinateurs pour le “Centre d’Observation et d’Orientation Suzanne Van Durme” de Rode-St-Genèse

Classé dans : Projets finalisés

Le Centre, initié par l’abbé Froidure il y 30 ans, accueille actuellement 15 adolescents francophones, âgés de 12 à 18 ans, confiés par les Conseillers de l’aide à la jeunesse, les Directeurs de l’aide à la jeunesse ainsi que les juges de la jeunesse.  L’âge a en effet été abaissé à 12 ans en raison des demandes de plus en plus nombreuses pour cette tranche d’âge qui nécessitaient chaque fois une dérogation.
Les garçons qui entrent au Centre viennent soit de leur famille soit d’une autre institution.  Dans certains cas, il s’agit d’un premier placement, dans d’autres il y en a déjà eu plusieurs, voire beaucoup.  Tous présentent à des degrés divers des signes de désengagement, scolaire, familial, social, nécessitant une aide spécialisée.  Ils sont souvent en décrochage scolaire, parfois depuis plusieurs mois ou années. Les difficultés relationnelles avec leur entourage sont importantes et entraînent généralement des comportements peu adaptés qui posent problème, comme des fugues, une consommation de drogues associée, de l’agressivité verbale ou physique. Des faits de délinquance peuvent également avoir été constatés, notamment des faits de moeurs.
Face à ces problématiques souvent complexes et toujours différentes d’un jeune à l’autre, quels sont les objectifs du Centre ?

-    Permettre un temps d’arrêt au jeune et à la famille ou à l’institution afin de prendre le recul nécessaire à chacun pour réfléchir à la situation
-    Mettre en place une action spécifique qui tend à dépasser la crise
-    Etablir et transmettre au mandant un bilan le plus complet possible concernant le jeune
-    Mettre en place une orientation adéquate en favorisant la réinsertion du jeune dans son milieu familial dans la mesure du possible
Divers moyens sont mis en œuvre pour atteindre ces objectifs.  Moyens humains grâce à une équipe pluridisciplinaire étoffée et dont l’ancienneté moyenne de 16 ans dans l’institution garantit la stabilité.  Chacun participe dans sa spécificité à la construction du projet individuel du jeune.  Moyens méthodologiques aussi, réfléchis au cours de ces 30 années qui ont permis de se forger une expérience tout en restant attentif à se renouveler.