Un pc portable pour un brillant étudiant de la Cavendish University of Zambia

Classé dans : Projets finalisés

Par l’intermédiaire de la représentante en Belgique de l’association “Abantu Zambia asbl” , nous avons fourni un pc portable “qwerty” à cet étudiant méritant qui fait partie de l’association IODAY en Zambie.

Participation financière de la Commune de Braine-l’Alleud dans un projet pour Boma-RDCongo.

Classé dans : Evénements

Après avoir reçu de SISF en 2008 20 ordinateurs pour l’équipement informatique du Complexe Scolaire “Confiance 1″ de la ville de Boma-RDC (voir ci-dessous), la Congrégation des Sœurs Servantes de Marie a envoyé en 2009 la soeur Eugénie en Belgique pour suivre une formation de six semaines à l’Atelier de SISF.

C’était l’occasion pour notre sympatique Eugénie de défendre auprès de la Commune de Braine-l’Alleud, le projet qui lui tient tellement à coeur. C’est ainsi que par l’intermédiaire de la “Commission Communale Consultative Mixte Solidarité Internationale”, dont SISF fait partie, le projet a reçu de la Commune un financement de 1350 €.
Cet argent servira en particulier à réaliser l’installation Internet du local, en parallèle avec l’aide que pourra apporter “Energy Assistance” (Electrabel-Suez) dans l’alimentation électrique.

Nous souhaitons longue vie à ce complexe informatique.
Le complexe scolaire Confiance 1 est l’un des terrains d’expression de la congrégation des Sœurs Servantes de Marie de Boma qui interviennent dans les secteurs divers :

- la prise en charge des Orphelins et des Veuves,
- l’encadrement des handicapés physiques,
- la promotion de la femme,
- la pastorale.
La sœur Eugénie Malonda est préfet et responsable du complexe qui est entourée d’une équipe de collaborateurs, mais le tout est patronné par la Congrégation.

La ville de Boma où est implantée cette école est un port international du pays. Malheureusement, la population autochtone ne profite presque pas de ces activités et vit de l’agriculture et du petit bétail. La condition de pauvreté freine la viabilité des établissements scolaires de la place car les parents sont souvent incapables de payer les frais scolaires.

Le complexe scolaire Confiance 1 encadre neuf cent élèves, de maternelle aux humanités. Avec cinquante quatre enseignants, cinq sections y sont organisées : Biologie chimie, Latin philo, Électricité, Électronique, Commerciale informatique.

SISF aide le Centre “Source & Vie” des Soeurs de Ste-Marie de Kisantu à Kikonka/RDC.

Classé dans : Projets finalisés

SISF a fourni 25 pc au Centre “Source & Vie” des Soeurs de Ste-Marie de Kisantu à Kikonka (République Démocratique du Congo).

Il y a plus de deux ans déjà, le Centre “Source & Vie” de Kisantu avait reçu un premier lot de pc.
En vue d’en assurer leur maintenance, c’est la soeur Jacqueline Bukaka, elle-même initiatrice du projet, qui est venu suivre un stage de formation de 7 semaines dans notre Atelier de BlChateau.
A l’issue de celui-ci, et forte de son expérience, elle nous a demandé de compléter son parc informatique par 25 nouvelles machines plus performantes, ainsi que par des composants pour établir un réseau.

Le centre “source & vie” a été créé en 2002 en vue d’aider les enfants en situation difficile, tels que les enfants de la rue, les orphelins, les handicapés, les enfants dits sorciers…
Nul n’imagine la vie que mènent ces êtres en pleine croissance dans la rue, leur état physique laissant gravement à désirer : des plaies, des gales..; ils sont exposés aux intempéries, aux tortures, aux viols.
D’autres enfants sont victimes de la pandémie du siècle car leurs parents sont morts du sida et la famille se voit dans l’impossibilité de les élever, de sorte qu’ils fuguent dans la rue.
L’Africain vivant dans une multiplicité de croyances et de religions, beaucoup de ces enfants sont accusés de sorcellerie par la famille ou par les chefs des églises de réveil et subissent des tortures morales et corporelles. Ces enfants sont victimes d’une exclusion totale, ne bénéficient d’aucun statut et sont marginalisés.

25 PC envoyés au Burundi

Classé dans : Projets finalisés

SISF a fourni 25 pc pour la formation informatique des jeunes Burundais.

Dans le cadre de l’objectif “Education pour tous” tel que défini par la conférence Internationale de Jontien en Thaïlande, un groupe de jeunes de Cibitoke (Burundi) et un autre de Bukavu (Est de la RDC) se sont mis ensemble et ont créé une association dénommée Centre d’Encadrement des Jeunes (CJE) qui a pour  objectif d’encadrer les jeunes dans plusieurs domaines comme la lutte contre l’analphabétisme, l’enseignement des langues, la formation en logiciels informatiques et plusieurs autres activités culturelles. Elle a été créée en 2005 et elle compte 60 membres dont plusieurs jeunes. L’association a déjà réussi à enseigner la lecture et l’écriture à 80 personnes, à former plus de 60 personnes en études linguistiques, 60 personnes en informatique et a déjà organisé plusieurs ateliers et échanges sur la technologie de l’information.
Ce  projet est financé en partie par les ressources de l’association provenant de la cotisation  des membres et les revenus provenant des autres activités de l’association, et en partie par l’asbl LYCEE DON DE DIEU, qui participe de façon régulière aux frais de fonctionnement.
Le projet est intitulé INFO-CLUB : il a pour objectif de promouvoir la formation aux logiciels  informatiques et au développeur internet Multimédia à des jeunes et tous ceux qui le veulent. Pour cette année, le projet a identifié 100 personnes à former. Pour le moment, seulement 3 PC  permettent de former 18 personnes par mois. Le don de SISF parmettra de sérieusement remonter ce chiffre !

Pour compléter ce projet en vue de maintenir le parc de PC sur place, l’arrivée d’un jeune est programmée dans nos ateliers pour un stage de 6 semaines ; espérons qu’il obtienne son visa !

SISF aide le Centre d’Apprentissage des Métiers pour Jeunes (CAMEJEDI) à Kinshasa

Classé dans : Projets finalisés

SISF a fourni 20 pc au Centre d’Apprentissage des Métiers pour Jeunes en vue de leur Développement Intégral (CAMEJEDI) à Kinshasa.

 
Ce Centre professionnel a été créé à l’initiative de 2 jeunes femmes et de 6 hommes qui ont longtemps travaillé en milieu de jeunes à Kinshasa comme bénévoles (aumôniers, encadrement, accompagnateurs des jeunes, etc). Cette expérience les a amené à percevoir le cri de détresse des jeunes -en quête d’emploi et d’insertion sociale- comme un appel à lutter contre la pauvreté dans toutes ses formes.
Eu égard aux conséquences néfastes du chômage des jeunes, ils ont estimé que cette lutte contre la pauvreté devrait prendre la forme d’une recherche commune des voies et moyens de création d’emplois décents pour les jeunes. C’est pourquoi, tenant compte du contexte particulier de la RD Congo, ils ont choisi de leur procurer une formation technique et professionnelle dans les secteurs générateurs d’emplois, en créant un centre d’apprentissage des métiers (avec 3 filières pour commencer : coupe et couture, informatique et menuiserie). Ce travail en faveur des jeunes vise à les rendre acteurs de leur propre développement, en leur procurant des capacités techniques nécessaires pour leur auto-prise en charge.

La logistique du projet a été gérée en étroite collaboration entre le promoteur de l’association, l’Ordre Souverain de Malte, SISF et Wereld Missie Hulp