29 mars 2013 — Association des Femmes pour la Promotion de l’Éducation et la Défense des Droits Fondamentaux

Classé dans : Projets finalisés

10 pc pour l’Association des Femmes pour la Promotion de l’Éducation et la Défense des Droits Fondamentaux (AFPEDF)

27 mars 2013 — CPAS de Braine-le-Château

Classé dans : Projets finalisés

don d’un ordinateur à une personne dépendant du CPAS de Braine-le-Château

15 mars 2013 — FEMMES D’ESPOIR à Kinshasa

Classé dans : Projets finalisés

45 pc pour l’association “FEMMES D’ESPOIR” (FEDEP), ) Kinshasa, R.D CONGO.
L’évolution observée dans le domaine de la bureautique en particulier et celui de l’informatique en général pousse la société et les entreprises à changer leurs habitudes dans ces deux domaines. En effet, plusieurs entreprises et sociétés sont en train de moderniser leurs services en s’appuyant sur les innovations dans le domaine de l’informatique. Elles ont de ce fait besoin d’un personnel formé pour répondre au besoin d’adaptation à cette nouvelle situation.
Des centres de formation en informatique et en internet sont donc ouverts un peu partout dans la ville de Kinshasa mais le coût reste élevé, ce qui ne permet pas au commun des congolais d’y avoir accès. Ceci a comme conséquence la présence d’un effectif important des personnes qui sont sans qualification ni formation minimale pour s’assurer une quelconque insertion sociale. La recherche d’emploi dans ce monde en continuelle évolution devient ainsi quasi impossible pour ces personnes.
Au niveau scolaire, plusieurs écoles ont créé la section commerciale et informatique sans avoir le matériel nécessaire pour la pratique des élèves. La formation y est donc théorique et ne permet donc pas de bien former les futurs candidats au marché d’emploi.
Le gouvernement, pris par d’autres priorités, n’arrive pas à se concentrer sur cette question pourtant essentielle. Les privés en font donc leur affaire au mépris du faible pouvoir d’achat de la population. Ceci a donc comme conséquence :
- Très peu de gens ont accès à la formation en informatique.
- La formation donnée par les écoles secondaires ayant l’option informatique en leur sein, est incomplète car il n’y a pas de pratique faute de matériel.
- L’informatique demeure un domaine réservé aux personnes nanties.
- L’accès à l’emploi demeure quasi impossible dans tous les métiers car l’outil informatique couvre actuellement tous les domaines. (La connaissance de l’informatique est devenue une condition incontournable).
- L’accès à l’Internet demeure limité aux seules personnes à bourse élevée.
Pour toutes ces raisons, il est impérieux qu’on puisse intervenir afin de mettre à la disposition des écoles en particulier et la communauté en général, un cadre approprié et équipé pour la promotion de la bureautique moderne en particulier et celle des nouvelles technologies de l’information et de la communication en général.
FEDEP dispose, depuis 7 mois, d’un centre de formation qui tant soit peu encadre toutes ces personnes pour leur formation mais la demande étant très forte, notre matériel devient insuffisant bien que nous disposions d’un espace adéquat.
Le projet consiste donc au renforcement en équipements et en matériels de notre centre communautaire de formation en micro-informatique et pour l’initiation aux nouvelles technologies de l’information et de la communication