28 juillet 2010 : Deux ordinateurs fournis à l’association “ECOCULTURE” à Bruxelles

Classé dans : Projets finalisés

Cette petite asbl organise des spectacles pour enfants dans les écoles de la région de Bruxelles et des stages ainsi que de nombreuses animations pour personnes âgées dans des maisons de retraite.

19 juillet 2010 : Dix ordinateurs “clients” en réseau avec un “serveur” Linux pour Malem-Audar (Sénégal)

Classé dans : Projets finalisés

A l’initiative de l’asbl “Malem-Auder” animée par un enseignant de l’école St-Julien d’Auderghem, l’équipe Linux a conçu un petit réseau LTSP (Linux Terminal Server Project ) de 10 machines reliées à un serveur devant équiper une salle médiathèque au Sénégal.
Ce réseau a été livré à Auderghem et testé avec succès sur place avant son démontage et son expédition au rythme des nombreux voyages en avion que son représentant fait vers le Sénégal.

7 juillet 2010 : Quarante ordinateurs pour le diocèse de Mbuji-Mayi-RDCongo

Classé dans : Projets finalisés

SISF a fourni quarante ordinateurs au diocèse de Mbuji-Mayi (République Démocratique du Congo), en réponse à la demande suivante du responsable local :

« La Fondation Diocésaine de Mbuji-Mayi est un service diocésain que l’Evêque diocésain a mis en place pour soutenir l’action pastorale et doter le diocèse de Mbuji-Mayi de moyens financiers dont il a besoin pour rendre le mieux possible le service à l’ensemble du peuple de Dieu qui est dans cette portion de terre. Le Diocèse de Mbuji-Mayi est situé dans la Province du Kasaï Oriental. Ce Diocèse avec 4.000.000 d’habitants dont 52% de Chrétiens Catholiques est né dans des conditions difficiles de refoulement de la population kasaïenne d’autres provinces où elle vivait depuis plusieurs années. Le jeune Diocèse de Mbuji-Mayi n’a rien hérité ni au niveau de l’infrastructure immobilière ni de fonds financiers.
La Fondation diocésaine de Mbuji-Mayi prétend organiser et structurer les services diocésains en les dotant des ordinateurs et lui permettant de fonctionner assez correctement. Une formation permanente sera organisée pour l’ensemble du personnel pour lui permettre de manier et utiliser un ordinateur et ainsi informatiser toutes les données. Certains ordinateurs seront mis à la disposition de plusieurs personnes qui ont manifesté leur volonté d’apprendre à manier l’ordinateur et réaliser certains travaux. Qu’il me plaise de souligner que dans les environs du siège du Diocèse, il y a un bon nombre d’écoles secondaires et Instituts supérieurs qui vont aussi bénéficier de ces ordinateurs pour apprendre à travailler et faire leurs travaux pratiques et mémoires de fin de cycle.
La Fondation diocésaine de Mbuji-Mayi existe depuis 17 ans et a déjà réalisé un bon nombre de projets avec la contribution des paroisses et des hommes de bonne volonté; on peut citer: l’achat de 10 motos pour les déplacements pastoraux de prêtres des paroisses éloignées du centre ville, achat d’aubes chasubles de tout le clergé diocésain pour les grandes célébrations diocésaines, prise en charge de 15 prêtres âgés malades et vivant sous la dépendance, formation permanente des agents pastoraux, Réfection des écoles, Session de formation aux droits de l’homme, la promotion de la femme, encadrement des enfants de la rue… »