SISF était présent à la fête des Arts d’Ailleurs de Braine-l’Alleud

Classé dans : Evénements, Reportages

Les Arts d’Ailleurs, c’est quoi ?

Le but premier est de faire découvrir les différentes actions Nord / Sud soutenues par la commune de Braine-l’Alleud et par la Commission de « Solidarité Internationale ».

La manifestation de mai 2009 s’est voulue innovante : elle a mis en avant la convivialité et l’esprit de fête au travers de concerts (artistes belges et étrangers), de journées «Cinéma du monde », des arts de la rue, d’un espace enfants attrayant et d’un grand buffet aux saveurs du monde.

De nombreux stands associatifs sur le site, dont celui de SISF, ont fait voyager les nombreux visiteurs d’un continent à l’autre.
C’est ainsi que, dans une ambiance familiale, la commune de Braine-l’Alleud s’est transformée en un grand village multiculturel, où les cultures d’ailleurs se sont rencontrées.

Un de nos formateurs au Rwanda

Classé dans : Reportages

Suite aux difficultés pour un jeune africain d’obtenir un visa pour la Belgique, SISF a eu l’opportunité d’envoyer sur place un de ses formateurs. Voici son reportage:

atelier Cyangugu

Durant le mois de janvier 2009, plus précisément du 13 au 28 janvier, un formateur de SISF s’est rendu à Cyangugu au Rwanda pour réparer les ordinateurs du Centre informatique de Mwana Wiriwe Ute et pour, dans un même temps, former cinq stagiaires au reconditionnement d’ordinateurs. Près de 90 heures de cours ont été dispensées.

Le Centre informatique a été créé à l’initiative d’IBUKA-Mémoire et Justice pour   venir en aide aux orphelins rescapés du génocide afin de leur permettre d’acquérir des connaissances en informatique à un prix accessible (Word, Excel, PowerPoint)
La formation a porté essentiellement sur le contrôle du hardware (carte mère, CPU, HDD, lecteurs externes), l’installation d’un système d’exploitation (Win 98 étant donné la vitesse des processeurs), l’installation de périphériques à l’aide de pilotes. La mise en réseau de 2 ordinateurs a également été réalisée.atelier Cyangugu La formation s’est voulue uniquement pratique, chaque ordinateur disponible a été ouvert, inspecté et reconditionné, tous problèmes rencontrés faisant l’objet d’explications.
Quinze ordinateurs se trouvaient au centre. Neuf ont pu être remis en état et sont opérationnels. Un dixième est reconditionné mais n’a pas d’alimentation. De plus trois ordinateurs provenant d’autres utilisateurs ont été vérifiés et fonctionnent correctement. Grâce à ce travail, le Centre va pouvoir reprendre les cours d’informatique. De plus, les stagiaires pourront maintenir le parc d’ordinateur en état. Ils bénéficieront bien entendu du support de toute l’équipe.

Dans le même temps, l’épouse du formateur a initié une quinzaine de jeunes femmes à la technique toute particulière de la teinture de tissus sur base de techniques artisanales avec des résultats très encourageants.

Un ancien stagiaire nous écrit

Classé dans : Reportages

Le 30 mars 2007, SISF livrait 40 pc pour le Grand Séminaire de Lubumbashi. Quelques mois plus tard, l’Atelier de SISF avait le plaisir d’accueillir Jean Makhary pour 4 semaines de formation en vue d’assurer dans son pays l’intendance du matériel envoyé.

En mai, il nous écrivait : « Je suis très bien arrivé à Lubumbashi avec tout mon matériel. Je suis en train de m’installer pour commencer le diagnostic de chaque appareil. Sans doute, tu seras mon seul secours quand je serai bloqué. Ensemble avec mes chefs, nous vous serions très reconnaissants de nous pourvoir encore du matériel dont la liste ci-après. (Il s’agit de 30 ordinateurs dont 1 de forte capacité pour mon atelier, 30 écrans de 14″, 1 lecteur de disquette externe pour mon labo, 1 onduleur, et les parafoudres.) Ce matériel serait destiné à m’installer à mon propre compte.
En effet, au sujet de la maintenance et en vue de renforcer mes capacités expérimentales -une façon de stimuler ma motivation,- le recteur de l’Université de Lubumbashi où je donne cours, a autorisé mon détachement au Grand Séminaire et ailleurs au Katanga chaque fois que le besoin s’en présentera.
Je compte installer les activités suivantes : traitement de texte, cyber-café, formations des adultes et élèves sur les modules habituels (Word, Excel, Access, etc..), atelier de réparation.
»

C’est ainsi que le 29 novembre 2007, SISF livrait 30 pc pour le centre de Jean Makhary.

Peu après, il nous informait que ce matériel était bien arrivé et qu’il avait déjà installé  24  machines. Les 6 autres ne s’allument pas ! « Je suis en train de les examiner pour savoir pourquoi. Si on ne sait pas les réparer, je compte les renvoyer  à la maison-mère », dit-il. Et d’ajouter : « L’université m’a loué un local de 8 x 6 m pour mes activités. »

Interview de Jean Makhary à l’occasion de l’arrivée des ordinateurs de SISF à l’Université de Lubumbashi, faite en mai 2008.

Q : Monsieur Makhary, vous êtes à l’Université de Lubumbashi ; vous étiez en formation en Belgique pour la maintenance des ordinateurs pendant un temps et vous avez reçu quelques ordinateurs. Je ne sais pas si vous pouvez nous dire quelque chose à ce propos ?
R : Oui, j’ai été en Belgique dans une « ONG » qui s’appelle « Solidarité Informatique Sans Frontières ». J’ai effectué un stage d’à peu près un mois là, pour la maintenance des ordinateurs.
A ma demande, l’ONG m’a fourni 30 ordinateurs, plus quelques accessoires, tels que des imprimantes…
J’ai demandé ces ordinateurs pour pouvoir ouvrir un Cybercafé et pour les activités de bureautique dans un cadre personnel ; ce qui me permettra de suppléer à mon petit salaire que je reçois de l’université.

Q : Et pour suppléer à votre maigre salaire, comment expliquer qu’ici, nous sommes dans les bâtiments de la Faculté de Médecine Vétérinaire de l’Université de Lubumbashi ?
R : Oui, c’est toujours dans le cadre de m’aider […] C’est ainsi que dans un premier temps, j’ai loué ce local dans l’enceinte de l’Université

Q : Monsieur Jean Makhary, je ne sais pas si vous êtes satisfait de la demande que vous avez faite ? et dans le cadre de la maintenance, est-ce que vous vous débrouillez bien ?

R : Au sujet de la demande faite, je suis entièrement satisfait. Quant à la maintenance des ordinateurs, vous savez, l’expérience vient avec le temps : plus on répare des ordinateurs, plus on se trouve devant des difficultés et plus on surmonte ces difficultés, plus on acquiert une certaine expérience et on évolue.
Pour le moment, avec les coupures de courant intempestives que nous connaissons ici chez nous, cela amène beaucoup plus de pannes sur l’ordinateur, que je n’avais pas apprises en Belgique : en ce sens que là, le courant est stable et on n’a pas ce genre de panne.
Je suis encore au début, mais j’espère qu’avec le temps je serai un bon technicien en maintenance des ordinateurs.

___________________________________________________________

En décembre 2008 SISF avait la surprise et la joie de recevoir un colis contenant des souvenirs d’artisanat africain ainsi qu’un DVD de l’arrivée de ses pc. Les souvenirs ont été distribués parmi le personnel de SISF, tandis que nous avons extrait quelques photos suggestives de ce DVD pour les insérer sur le site.

Nous apprenions par la suite que Jean, pour compléter sa formation, suivait des cours de hardware en privé avec un professeur de l’université protestante coréenne de Lubumbashi. « Je me suis rendu compte qu’il y a encore beaucoup à apprendre. », dit-il ! «Au même moment, je dois aussi faire de petits jobs de gauche à droite pour réunir la somme nécessaire à l’acquisition d’un kit d’antenne interne avec possibilité de 15 connexions au moins. J’ai déjà commencé la formation des adultes sur le Word, Excel et Access débutant. Je cherche également à entrer en possession d’une documentation sur le niveau avancé (Word, Excel et Access macro).»